29 septembre 2009

IV

L'intervention se déroule à merveille. Le brillant chirurgien, selon son tempérament, se tait,  blague, taquine, chante, écoute de la musique, tape du pied en hurlant sa colère... quoi qu'il en soit, je n'ai qu'une devise : me faire oublier, me concentrer sur mon patient.Je note les paramètres respiratoires toutes les dix minutes, les pulsations et la tension toutes les cinq minutes, la température et la diurèse toutes les heures. J'entretien la narcose et anticipe l'analgésie. Je consigne consciencieusement toutes ces données... [Lire la suite]
Posté par spleens à 21:31 - Commentaires [0] - Permalien [#]